« La loi drogues est désuète et m’empêche de donner à mes ados des messages de prévention sincères »

Je suis le père de 3 adolescents, et ces dernières années, les conversations avec mes enfants m’ont fait comprendre que la politique drogues actuelle ne fonctionne pas. Lors de conversations au sujet des drogues, je finis toujours par m’emmêler les pinceaux. Je m’explique. Comme je souhaite éviter que mes enfants fassent un jour l’objet d’une amende ou d’une arrestation, je leur dis qu’il ne faut pas qu’ils prennent des drogues. Et par drogues, j’entends de l’herbe, de la cocaïne, de l’ecstasy etc. Bref, toutes les substances illégales. L’alcool n’en fait donc pas partie (même s’il s’agit clairement d’une drogue aussi). Ça, ils ont le droit.

Bien entendu, ils me demandent pourquoi, et mon premier argument fait mouche : ces produits sont interdits, et si on se fait prendre, on a de gros ennuis. Ils le comprennent et l’acceptent tout à fait. Mais c’est là que ça se corse, avec la question suivante : “Mais est-ce que l’alcool est moins dangereux que toutes ces autres drogues ?” Ou: “Pourquoi les autres drogues sont interdites, et pas l’alcool ?” Et quand je réponds sincèrement, ils répliquent : “Mais alors la loi est bidon ?” De fait, l’alcool n’est pas moins nocif que le cannabis, par exemple. Ils me racontent alors qu’ils voient des amies et des amis, sous l’effet de l’alcool, vivre ou causer des situations très dangereuses (accidents, bagarres, nuisances…), et que c’est moins le cas avec l’herbe. Outre le fait que, quoi qu’il en soit, fumer est mauvais pour la santé, je ne peux que constater qu’ils ont raison. Et comme le cannabis est interdit, en tant que père, il m’est difficile d’être honnête et de souligner les « bons côtés » de l’herbe. Côtés positifs qui existent bel et bien, et qu’on souligne volontiers quand il s’agit d’alcool.

C’est ce genre de conversations à bâtons rompus qui marquent les enfants et les jeunes. Mais la loi ne les autorise pas, sinon on risque de les inciter à commettre des infractions. Et en tant que père, c’est la dernière chose que je souhaite.

La loi drogues est désuète, et fait en sorte que je ne peux pas donner à mes ados des messages de prévention sincères. Leur seule réaction est : les politiciens n’ont aucune idée du monde réel, voilà pourquoi cette loi est si stupide. Parce que l’herbe, on en rencontre partout.

Il est urgent de mener une politique drogues intelligente.

Un père de 3 enfants, Sint-Niklaas

D'autres messages

Partagez le message!

Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez en ajouter un ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *