Pour le droit à vivre sans douleur !

« A cause de ma maladie, j’ai pris énormément de médicaments légaux au cours de ma vie. Certaines années, je prenais 11 pilules toutes les 12 heures. Je dois dire que cela diminuait effectivement la douleur d’environ 20 % ; c’est mieux que rien, mais ça reste à peine vivable.

Quand j’utilise le cannabis, je n’ai presque plus aucune douleur quand je suis au repos. Pourquoi dois-je, afin de rester dans les clous de la loi, avaler une dizaines de poisons différents pour obtenir 30 % d’analgésie, alors qu’avec une plante naturelle et non toxique, j’obtiens près de 100 % d’analgésie ? Ceux qui pensent que le cannabis doit rester illégal ne comprennent rien à la logique.

La Constitution stipule que toute personne a le droit au meilleur traitement naturel pour sa pathologie, et que c’est à la personne elle-même de décider. A mon sens, l’interdiction du cannabis il y a 100 ans est une entorse à cette règle constitutionnelle.

De grâce, réveillez-vous ! »

Bryan Lecot

D'autres messages

Partagez le message!

Il n'y a pas encore de commentaires, mais vous pouvez en ajouter un ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *